01/11/2015 |  Les colheitas vieillissent-elles en bouteilles ?

Il y a quelques jours nous recevions une nouvelle question au sujet des colheitas et leur hypothétique capacité à vieillir en bouteille. La question nous a été posée par Richard L. et la totalité de la discussion peut être suivie sur le site de Fou du Vin.

La Question de Richard L.
Sur votre site je lis : « Les œnologues s'accordent à dire que les Colheitas "mutent"... mais ne vieillissent pas en bouteille. »

Pourriez-vous développer… C’est une question qui m’intéresse… à savoir quel est l’intérêt de laisser longtemps une Colheita en bouteille… Que veut dire qu’elle « mutent » est-ce un bien ou un mal ?

Je présume qu’une vieille Colheita mise en bouteille récemment sera toujours meilleure que celle, du même millésime, restée longtemps en bouteille ? N’y a-t-il pas de risque ?

Au niveau « marketing », une Colheita, par exemple de 1980, mise en bouteille en 88, peut-elle se vendre au même prix qu’une Colheita de 1980 mise en bouteille en 2014 par ex ?


La réponse de PortoDeQuintas
Les oenologues s'accordent à dire que les Colheitas en bouteille "mutent". Comprendre qu'elles évoluent et leurs arômes changent.

Toutefois, si vous prenez un millésime Colheita de 1980, par exemple, et que vous mettiez en bouteille un premier lot en 1987 et que vous mettiez un second lot en bouteille en 2014. A priori, c'est le même millésime de 1980 mais au final vous n'avez pas du tout le même porto en bouteille. En effet, les colheitas appartiennent à la famille de porto tawny (comme les portos avec mention d'âge : 10, 20, 30 ou +40 ans) dont le principe est son élevage au contact du chêne et... de l'oxygène, qui lui donne des arômes spécifiques madérisés.

Vous comprendrez aisément que la colheita 1980 mise en bouteille en 1987 n'a absolument pas le même temps d'élevage que celle de 2014 qui a bénéficié d'avantage de contact avec le bois mais également avec l'oxygène.

Malgré tout, les colheitas, surtout chez les petits producteurs (et moins souvent chez les gros producteurs), ne sont pas filtrées ce qui leur confère une capacité à "muter" (ou évoluer) mais ce phénomène n'est pas reconnu comme un vieillissement. Les arômes évoluent mais pas forcément dans le sens attendu pour un porto tawny... Cela reste une question de goût, bien évidemment.

Sur le plan marketing, tout est vendable à des prix qui ne sont pas forcément cohérents. Il suffit de trouver un novice... Toutefois, il y a de plus en plus de connaisseurs et ces derniers savent très bien que les meilleurs colheitas sont celles qui ont séjourné longtemps en fûts de chêne plutôt qu'en bouteille...



Dans Questions | Réponses   version imprimable  Créer un pdf pour cette news 

© 2010-2017 PortoDeQuintas.com tous droits réservés - Réalisation VulcainDesign.com