Le Porto dans l'Histoire


Le Porto dans l'Histoire



Des personnages illustres à des moments importants de l'Histoire de nations ont très souvent fêté un instant privilégié avec un verre de Porto. PortoDeQuintas vous propose un voyage dans le temps...


1778

Catherine II, Impératrice de Russie, aimait offrir la vodka. Voltaire et Goethe ont pu l'apprécier ! Il s'agissait bien d'un cadeau royal. La vodka russe à cette époque était d'une qualité exceptionnelle. Mais un autre breuvage était servi régulièrement à la cour de Catherine II, il s'agissait du Porto, vin qui était également très apprécié.



1805

Quelques temps avant que ne débute la bataille de Trafalgar, le 21 octobre 1805, le Vice-Amiral Nelson se fait servir un verre de Porto. Ce stratège naval va livrer dans quelques minutes une bataille qui décidera de la suprématie naval sur la Méditerranée. Nelson est conscient que la flotte française du Vice-Amiral Villeneuve lui est bien supérieur en nombre. Afin de galvaniser ses troupes, Nelson fait isser le message qui depuis a fait le tour de Grande-Bretagne : "England expects that every man will do his duty" (« L'Angleterre attend de chacun qu'il fasse son devoir »).

Ce verre de Porto aura été le dernier breuvage du Vice-Amiral Nelson qui aura, malgré tout, vaincu la bataille de trafalgar.



1809

En 1808, la guerre vient de se rallumer en péninsule ibérique. Napoléon délègue le Maréchal Soult en Espagne, en fin d'année 1808, afin de reconquérir le terrain perdu. Soult ne tarde pas, dès son arrivée sur le sol espagnol, d'enchaîner les victoires : Bataille de Gamonal, Burgos, Santander et culbute brutalement l'armée espagnole à Reynosa. Fort de ses victoires, Soult poursuit jusqu'à La Corogne où il bat l'armée anglaise, venue en aide aux troupes espagnoles, et oblige le restant des troupes à embarquer sans son général en chef, Moore, qui périt au cours de la bataille.

Le 4 mars 1809, le Maréchal Soult entre au Portugal, passe le Minho et prend Chaves avant de remporter, le 29 mars 1809, la bataille de Porto. Dans la ville, le précieux breuvage est stocké et tend les bras au Maréchal Soult qui en prendra quelques flacons avant qu'il ne soit, lui et ses troupes, délogé de Porto par les troupes portugaises et anglaises de Wellington.

De retour en France, de nombreux mois plus tard, Soult ne manque pas d'offrir du Porto à Napoléon et Joséphine qui boirons ce doux breuvage au palais de Malmaison.



1815

Le 18 juin 1815, avant que ne débute la bataille de Waterloo, le Duc de Wellington s'offre un verre de Porto tandis que s'avancent vers lui les troupes françaises commandées par Napoléon. Après la bataille et la victoire des troupes alliées sur les troupes impériales françaises, le Duc de Wellington s'offre à nouveau un verre de Porto...




1922

En s'associant avec Sacadura Cabral, Gago Coutinho réalise en 1922, la première traversée aérienne de l'Atlantique Sud, Lisbonne - Rio de Janeiro, durant laquelle il pilote l'avion avec une grande rigueur, utilisant un sextant de son invention. Dans ses bagages, l'officier de la Marine portugaise a pris le soin d'emmener une bouteille de Porto pour fêter son futur exploit dès son arrivée à Rio de Janeiro.




1938

Les accords de Munich furent signés entre l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l'Italie représentés respectivement par Adolf Hitler, Édouard Daladier, Neville Chamberlain et Benito Mussolini (qui s'était commis en intermédiaire) à l'issue de la conférence de Munich, tenue du 29 au 30 septembre 1938. A l'issue de la signature des accords, les dirigeants de chaque nation présente boivent du Porto pour sceller leurs engagements. Winston Churchill buvait du Porto régulièrement.

Le célèbre vin de Porto est le seul a être servi personnellement par les membres de la famille royale anglaise et toujours par le côté gauche... le côté du coeur.

Casa das Torres de Oliveira
Casa Municipal do Peso da Regua

© 2010-2017 PortoDeQuintas.com tous droits réservés - Réalisation VulcainDesign.com