02/05/2012 |  Météo !

Les fortes gelées du mois de mars ont fragilisé une partie du vignoble en Champagne car beaucoup de vignes avaient une floraison avancée due aux températures clémentes depuis le début de l'année, ce qui les a rendu particulièrement vulnérable pendant la période de long froid. L'oenologue Benoît Gouez, de Moët & Chandon, estime que 7 à 8 % du vignoble a été endommagé. Dans un contexte plus général, les gelées auraient affecté 30 % du vignoble du Champagne.







Au Portugal, dans la région du Douro, beaucoup de producteurs restent inquiets sur l'absence de pluie depuis le début de l'année. Les précipitations escomptées sont très loin d'atteindre les moyennes annuelles et cette absence ne laisse pas présumer, pour l'instant, d'une année faste. Espérons que les prochaines semaines soient pluvieuses et que la situation s'améliore.


La météo est un acteur économique, fortes gelées ou sécheresse pourraient très bien provoquer une hausse des prix du Champagne et du Porto dans les prochains mois.

Soyons vigilants !


Dans Blog   version imprimable  Créer un pdf pour cette news 

© 2010-2019 PortoDeQuintas.com tous droits réservés - Réalisation VulcainDesign.com