25/09/2013 |  "Aguardente" pour le Porto : Changements de la loi !

En juin dernier, la loi autorisant l'utilisation d'alcool vinique pour l'élaboration du vin de Porto a été amendée. Initialement, l'alcool vinique, appelée "aguardente" (ou encore "brandy") devait être obtenue exclusivement par distillation du vin. Dorénavant, il est possible d'utiliser un alcool originaire de la distillation du raisin et ses dérivés, tels que les lies ou marc de raisin, pour l'amélioration des moûts pour la fabrication du vin de Porto.

La décision de modification de cette loi trouve son origine dans l'augmentation, depuis 2009, du prix des spiritueux distillés qui sont pas passés, en l'espace de quelques mois, de 0,90 € à 3,50 €. Il faut rappeler que l'aguardente représente 20 % de la composition du vin de Porto. Par conséquent, cette hausse de prix a eu de lourdes conséquences pour les producteurs qui ont dû faire face à un prix qui a quadruplé en peu de temps. Rappelons que 2 sociétés se partagent le monopole de la production et la vente de l'aguardente entrant dans la composition du Porto, dont la qualité est contrôlée par l'IDVP.

Même si cet amendement de la loi vient soulager les coûts d'achat, certains producteurs pointent du doigt le danger de recourir à ces distillations dérivées qui, en terme de texture, n'offrent pas la qualité des alcools précédemment distribuées. D'ailleurs, il est à noter que la plus part des grands, mais aussi petits, producteurs semblent pour l'instant unanime quant à l'utilisation des "aguardentes" classiques, entrant dans l'élaboration des portos haut de gamme.

"Wait and see"...


Dans Blog   version imprimable  Créer un pdf pour cette news 

© 2010-2019 PortoDeQuintas.com tous droits réservés - Réalisation VulcainDesign.com